être soi-même

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 février 2007

10 février, 2007

La St Valentin

Classé dans : la St valentin — nacydymeg @ 22:12

 

 

Amour caché

Pourquoi faut-il attendre que le soleil soit couché pour s’aimer?  Pourquoi faut-il de notre amour avoir peur
et rester dans la noirceur , voir venir le matin
et dire pas déjà la fin et attendre des mois, des années
sans se retrouver et garder au fond du coeur avec frayeur
cet amour caché pour l’éternité?

Je suis perdu, vois-tu,
je suis noyé,
inondé d’amour;
je ne sais plus si je vis,
si je mange,
si je respire,
si je parle;
je sais que je t’aime.

- Alfred de Musset -

 

Mon AmourTout a commencé quand nos regards se sont croisés,
Tu a renversé mon coeur, tu l’a fait chaviré.
Un vent d’amour m’a fait perdre la tête
Notre histoire est née pour ne pas qu’elle s’arrête.
Notre amour grandit de jour en jour
Je te laisse entrer et ferme mon coeur à double tour.
Tout deviens beau et merveilleux
Quand je vais me noyer au large de tes yeux.
Des sentiments encore ignorés se sont crées
Il faut les conserver et ne jamais les briser.
Dans tes bras je pars m’envoler
Dans un monde doux et sucré.
La flamme de mes yeux s’est allumée
Le soir ou nos lèvres se sont touchées.
Aujourd’hui le destin nous appartient
A nous seul de savoir prendre le même chemin.
Mon amour pour toi est le plus grand
Je n’ai aucun doute sur mes sentiments.
Je t’aime.- Julie Jamar -

 

Je voudrais t’aimer tout en toi m’attire
tu es l’hyménée fruit de mes desirs
que je savourais sans me retenirJe veux te croquer dabord par désir
boire et m’abreuver pour me rafraichir
de toute la beauté que ton corps m’inspireje veux te gouter et ne retenir
de ta peau sucrée que j’aimerai sentir
douce et parfumé l’odeur du plaisir
de ce fruit sacré de cette elixirePour te caresser je voudrai te dire
que je suis sorcier juste pour ton plaisir
et pour t’apporter ce que tu désir
ce que je voudrais c’est aussi te direj’voudrai t’ enlacé t’étreindre tu m’attire
pouvoir t’embrasser jusqu’à t’en faire jouîr
et nous projetter loin vers le plaisir
juste sur le point G je te vois fremir
ou je croquerais gonflé de desir
ton corps denudé à l’instant de jouïr
au saveur sucré au reflet saphir
ce fruit mon bébé gorgé de plaisirUne fois rassasier à tes seins plaisirs
pour l’éternité je n’veut plus soufrir
de ce manque d’aimer vien je te désir
pour vivre et aimer il nous faut batir…

iah-hel le 24 avril 2004

 

J’ai aimé cette nuit, t’enlacer, m’étourdir
au gré de tes envie, m’enivrer des plaisirs
aux rythmes de nos corps, mélangeant les odeurs
suaves de tes trésors, lorsqu’ils m’emportent ailleurs….
N’était-ce qu’une illusion, évanescent espoir
qui transcende nos question, prolongeant cette histoire….
Un battement de ton coeur, raisonnant dans le noir…
de cet instant d’erreur sans l’ombre d’un espoir…
Était-ce une symphonie, jouée en Do majeur
ou juste une mélodie pour étanché nos peurs;
N’était-ce qu’une partition, pour apaiser les pleurs,
ou une invitation vaux portes de ton coeur !
J’ai aimé cette nuit t’enlacer, t’étourdir
au gré de mes envies t’enivrer et jouir….
iah-hel le 02 octobre 2006
Frédéric Christophe GAFFIAT

 

medecin.cantalien |
Samclaude ou bien? |
Mes chats Devon Rex et Cha... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Muse
| Virginie et Guillaume
| récits