être soi-même

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 juillet 2007

6 juillet, 2007

Te dire….

Classé dans : paroles de chansons,Poèmes — nacydymeg @ 18:18

i89jin1r.gif 

Je voulais simplement te dire
Que ton visage et ton sourire
Resteront prés de moi sur mon chemin
Te dire que c’était pour de vrai
Tout ce qu’on s’est dit, tout ce qu’on a fait
Que c’était pas pour de faux, que c’était bien.
Faut surtout jamais regretter
Même si ça fait mal, c’est gagné
Tous ces moments, tous ces mêmes matins
Je vais pas te dire que faut pas pleurer
Y a vraiment pas de quoi s’en priver
Et tout ce qu’on a pas loupé, le valait bien
Peut-être que l’on se retrouvera
Peut-être que peut-être pas
Mais sache qu’ici bas, je suis là
Ça restera comme une lumière
Qui me tiendra chaud dans mes hivers
Un petit feu de toi qui s’éteint pas.

i89jin1r.gif

JJ.Goldman

Tendresse SOS

Classé dans : Poèmes — nacydymeg @ 17:35

Tendresse SOS dans Poèmes amour6 

 

J’ai trop rêvé dans ma jeunesse
Aujourd’hui j’lance des S.O.S
Et j’fous ma bouteille à la mer
Je cherche amour beaucoup d’tendresse

 

Câlins partout, beaucoup d’caresses
Ciel toujours bleu, bisous ça presse
Beaucoup d’beaux jours et plus d’hiver
S’abstenir si pas d’gentillesse

Tendresse, tendresse j’veux d’la tendresse
J’veux du ciel bleu toujours, toujours
J’veux des enfants plein ma maison
Des guitares, des rires, des chansons
J’veux qu’on s’aime j’veux plus qu’on se blesse

J’revois encore dans les nuages
De grands bateaux, des paysages
Des formes longues, de grandes plages
C’était mon seul livre d’images

J’cachais mes rêves dans mon cartable
Entre mes livres et mes crayons
Des mots d’amour sur toutes les pages
J’ai pas grandi, j’suis dans l’coton

Tendresse, tendresse j’veux d’la tendresse

J’veux du ciel bleu toujours, toujours
J’veux des enfants plein ma maison
Des guitares, des rires, des chansons
J’veux qu’on s’aime j’veux plus qu’on se blesse

Mais où ils sont ceux que j’attends
Depuis que j’mange plus de sucre d’orge
Quelque part avec des enfants
C’est p’t'être ça leur île aux trésors

J’voudrais voler vers le soleil
Avec tous ceux que j’aime qui m’aiment
Voler plus loin qu’le gris du ciel
Du côté où la vie est belle

Tendresse, tendresse j’veux d’la tendresse
J’veux du ciel bleu toujours, toujours
J’veux des enfants plein ma maison
Des guitares, des rires, des chansons
J’veux qu’on s’aime j’veux plus qu’on se blesse

Tendresse, tendresse j’veux d’la tendresse
J’veux du ciel bleu toujours, toujours
J’veux des enfants plein ma maison
Des guitares, des rires, des chansons
J’veux qu’on s’aime j’veux plus qu’on se blesse

D’la tendresse
D’la tendresse

(trouvé sur le net)

La Manipulation chez les Manipulateurs

Classé dans : les manipulateurs — nacydymeg @ 15:00

La manipulation sournoise

La manipulation consiste à contrôler quelqu’un à son insu et l’amener à agir comme on l’entend. Tout cela en utilisant une stratégie qui passe par les sentiments. Toutes les formes de manipulation, et notamment la manipulation sectaire sont passionnantes, mais j’ai voulu me pencher sur une manipulation bien plus sournoise et invisible, celle qui concerne les amis, la famille, le couple, la manipulation affective.

Manipulateur dès l’enfance

J’ai constaté que les manipulateurs le sont depuis l’enfance. Les enfants en règle général manipulent, ils testent les limites de leur entourage et tentent de voir jusqu’où ils peuvent aller. Mais les manipulateurs commencent à manipuler très tôt, on peut presque dire que chez eux c’est inné. On observe un environnement propice à cela : souvent, ils ont quelque chose de plus. Ils peuvent être plus grand, plus beau, plus bavard, précoces au niveau du langage. Cela crée une fascination de la part de l’entourage et l’enfant va alors réaliser qu’il a un pouvoir sur les adultes et il va s’en servir en essayant de les manipuler.

Le manipulateur est un malade qui le cache bien

Il a souvent un métier tout ce qu’il y a de plus classique, un niveau d’études et intellectuel assez élevé, bref il n’apparaît absolument pas comme un malade. Mais il est difficile de déceler un manipulateur parce qu’il se cache souvent derrière un masque. Ce sont des personnes qui ont un grand gouffre en eux, ils ont un trouble de l’égo énorme. Le manipulateur manque d’assurance en lui et donc son seul moyen d’exister est d’écraser les autres pour se sentir supérieur. Très souvent, il a lui-même eu un parent manipulateur, donc pour lui la manipulation est le seul moyen de communication qu’il connaisse, et la contre manipulation est le seul moyen de s’en sortir. Certains manipulateurs peuvent être pervers dans la mesure où la manipulation va jusqu’à la destruction de l’autre.

Comment déceler un manipulateur ?

Grâce à mes recherches et à mes entretiens avec des manipulateurs, j’ai réussi à établir une grille de 30 critères qui permet de définir le manipulateur (voir en annexe). Si une personne répond à 10 de ces critères, il est manipulateur. Voici quelques unes des principales caractéristiques : il culpabilise les autres au nom d’un lien affectif ; il met en doute les qualités des autres ; il sème la zizanie et la suspicion ; il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne ; il est égocentrique… Bien sûr il ne faut pas faire de la parano et penser que si votre conjoint vous fait parfois culpabiliser, il est pour autant un manipulateur. Il faut qu’il cumule 10 de ces caractéristiques. Le manipulateur utilise le principe de réciprocité : va vous mettre en valeur, vous offrir beaucoup de lui, pour créer un lien très fort qui va vous rendre redevable.

Victime et « culpabilisateur »

Dès que quelque chose lui échappe ou ne fonctionne pas comme il le souhaite, le manipulateur se place en position de victime. Il prétend que c’est à cause de vous, que c’est vous qui êtes agressif, il va faire une crise, vous menacer, parfois même aller jusqu’à la tentative de suicide pour qu’on le plaigne, pour que vous culpabilisiez. Tout ceci pour parvenir à ses fins. Très souvent, le manipulateur utilise la stratégie de la double contrainte c’est à dire qu’il envoie 2 messages qui sont complètement contradictoires pour vous faire tourner en bourrique, en quelque sorte pour vous déstabiliser. Par exemple : une mère reproche à sa fille d’être encore dépendante, de ne pas savoir se débrouiller toute seule, mais derrière cela, elle lui fait des réflexions quand elle rentre tard, du genre : « C’est pas un hôtel ici ! ». Tout le monde utilise ce genre de stratagème, mais les manipulateurs l’utilisent consciemment, à des fins précises.

Comment les soigner ?

J’ai reçu plusieurs manipulateurs en consultation. Le plus important avec eux est de créer une relation de confiance, une complicité, de façon à ce qu’ils se sentent bien. Ils ont du mal à se livrer, donc il ne faut pas les juger même si ce qu’ils font est loin d’être moral… Au cours des premières séances, j’essaie de lui montrer en quoi il entre dans un schéma, et j’essaie de lui faire prendre conscience qu’il est un manipulateur. Au bout de 3 séances individuelles, je le fais entrer dans un groupe d’affirmation de soi, avec des personnes qui ont été manipulées ou d’autres manipulateurs. La stratégie est de l’amener à écouter les autres, à communiquer avec eux, et surtout l’aider à s’affirmer.

Manipulation et amour

Après mon premier livre sur les manipulateurs, mes patients m’ont demandé d’aller plus loin sur le thème de la manipulation et l’amour, ils avaient besoin de repères, ils voulaient que je leur ouvre d’autres portes. Le schéma est le même que les autres formes de manipulation avec la phase de séduction au début. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, j’ai remarqué que la manipulation ne commençait pas dans les premiers mois de la relation. En fait, elle intervient au moment de l’engagement. Au départ, le manipulateur a l’apparence de la personne idéale, c’est celui ou celle que l’on attendait depuis si longtemps… Systématiquement, les manipulés me disent : « Il était parfait, mais je sentais quelque chose qui n’allait pas au fond de moi, je ne voulais pas m’engager mais il m’a convaincue ». Finalement, je dirais qu’il faut suivre ses instincts et le petit doute que l’on a avant de s’engager, sinon on risque effectivement de s’embarquer dans une histoire de manipulation. La manipulation en amour se manifeste souvent ainsi : on a envie de s’éclipser de la relation, de tout arrêter, mais on ne peut pas, on n’y parvient pas. Non pas parce qu’on est maso, mais parce que l’on a des illusions et parce que l’autre nous retient justement en cultivant ces illusions. Sur le plan sexuel, le manipulateur est souvent un très mauvais amant, parce que égoïste, ne se préoccupant que des ses propres plaisirs.

Le manipulé

Le manipulé est une personne qui est particulièrement sensible aux autres. C’est souvent quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut et qui a peur de mal penser, de mal faire. Le manipulé se focalise sur l’image qu’il donne à autrui et est très sensible à ce que l’on pense de lui. Plus on est sensible à l’opinion que les autres ont de soi, plus on est manipulable. Les conséquences d’une manipulation peuvent être très graves et toucher la santé physique comme psychique du manipulé. Après une telle histoire, on perd des morceaux de soi, on peut perdre son identité, s’isoler totalement des autres, de son entourage, mais aussi développer des maladies psychosomatiques graves (insomnie, maux de dos très paralysants, asthme…).

 

source sur le net

animation13.gif

 

Lâcher prise face à la souffrance

Classé dans : Lettres,Psycho — nacydymeg @ 13:45

fleursfin1.gif 

 

Tout ce que fait l’être humain est fait dans le but d’être heureux.
Directement ou indirectement.
Même si votre travail ne vous plaît pas, vous le faites dans le but de gagner de
l’argent et ainsi pouvoir entre autre vous payer des choses qui vous font plaisir.
L’humain recherche par tous les moyens le bonheur et tente par tous les
moyens d’échapper à la souffrance. C’est bien normal, qui aime souffrir A part ceux qui y trouvent du plaisir et dans ce cas ils ressentent le bonheur
dans cette souffrance. C’est pour cette raison que c’est très difficile
d’accepter la souffrance. Même si vous cherchez à la fuir ou à l’étouffer,
vous n’y arrivez pas, elle est toujours présente même si vous la masquez.
Si vous souhaitez la dépasser, il vous faut y faire face en acceptant de la ressentir.
Ressentez là et observez ce que vous ressentez sans analyser, sans vous laisser
entraîner par le mental vers les circonstances qui ont déclenché cette souffrance.
Si des pensées viennent, laissez-les être là sans les nourrir,
sans vous attacher à elles et reportez votre attention sur le corps.
Restez présent à tout ce que vous ressentez.
Le fait d’observer, va vous permettre d’être détaché.
Lorsqu’on est observateur, il se crée automatiquement une
distance entre l’observateur et le sujet observé ( la souffrance ).
On n’est plus à ce moment là identifié à cette souffrance et on perçoit cela
comme une création que l’on crée soi-même à chaque instant et que l’on
maintient en vie par l’énergie qu’on lui insuffle au moyen de la pensée.
Autorisez-vous maintenant à lâcher prise, ne la nourrissez plus de vos pensées,
ne lui insuffler plus d’énergie, laissez cela se dissoudre en étant simplement
une présence témoin. L’obscurité ne résiste pas longtemps à la lumière de la présence.
Ce qu’il convient également d’accepter lorsque l’on souffre
c’est la réalité de l’instant présent.
Pourquoi est-ce que l’on souffre la plupart du temps ?
Parce que la réalité de ce que l’on vit a changé et qu’on a du mal à accepter
cette réalité, on s’accroche au passé et aux souvenirs.
Ou alors notre réalité ne change pas et on voudrait tellement
que cela change en se projetant dans le futur.
Accepter la réalité, c’est accepter les changements qui se sont produits ou pas
dans notre vie et ensuite regarder si l’on peut améliorer la situation.
Lâcher prise c’est accepter la réalité de l’instant présent
afin d’être et d’agir sans le poids du passé et du futur.
A ce moment là, la vie coule librement à travers nous pour
permettre d’exprimer au mieux notre véritable nature.
Accepter est le premier pas vers le lâcher prise.

fleursfin1.gif

- Totem -

 

medecin.cantalien |
Samclaude ou bien? |
Mes chats Devon Rex et Cha... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Muse
| Virginie et Guillaume
| récits