être soi-même

Bienvenue sur mon blog

12 août, 2007

Lynda Lemay: J’veux bien t’aimer

Classé dans : paroles de chansons — nacydymeg @ 16:47

gl55.gif 

 

Lynda Lemay: J'veux bien t'aimer dans paroles de chansons ethiver2 

 

J’veux bien t’aimer

 

J’veux bien t’aimer
Mais comment est-ce
Que j’peux t’aimer
Si j’te vois pas

J’veux bien t’aimer
Toute chaste ou presque
Comme les curés
Qui s’marient pas

Les sœurs cloîtrées
Qui se préservent
Pour un bon vieux
Dieu qui se cache

J’veux bien t’aimer
Bien sûr j’en rêve
Mais comment veux-
Tu que ça marche

J’veux bien me mo
Quer du proverbe
Qui dit  » loin des
Yeux, loin du cœur « 

Dieu que c’est faux
Que c’est acerbe
Que c’est exprès
Pour nous faire peur

J’veux bien m’endor
Mir chaque soir
En m’blotissant
Contre personne

Avec ton corps
Dans ma mémoire
Comme une mère-grand
Qui pleure son homme

J’veux bien t’aimer
Même jusqu’à croire
Aux éventuels
Avantages

De mélanger
Nos deux histoires
En perpétuel
Décalage

J’veux bien forcer
Tous ces hasards
Qui r’fusent de jouer
En notre faveur

Et puis gagner
La chance de t’voir
Deux petites journées
Ou deux petites heures

J’veux bien t’aimer
Mais comment est-ce
Que je peux t’aimer
Si j’suis pas là

Pour t’envelopper
De ma tendresse
Et t’consoler
Si ça va pas

Oui je veux bien
T’aimer de loin
Le cœur tout plein
De ton grand vide

T’aimer d’amour

Et de chagrin
T’aimer pour rien
Les yeux humides

J’veux bien t’aimer
Mais pour être franche
J’suis pas solide
Si j’te vois pas

J’suis comme aveugle
Sans canne blanche
Ni chien-guide…
Et sans ton bras

Pour traverser
Cette rue-là
Que l’on appelle
L’océan

Pour traverser
Mais jusqu’à toi
Y’a pas d’arc-en-ciel
Assez grand

J’veux bien t’aimer
Bien entendu
De toute façon
Est-ce que j’ai le choix

Je suis piégée
Je suis perdue
Je tourne en rond
Je t’aime déjà

Même si je sens
Que je m’éreinte
A te chercher
Les bras tendus

Dans cet effrayant
Labyrinthe
Trop compliqué
Et trop tordu

Je vais t’aimer
Même si tout ça
C’est sans issue
C’est impossible

Et j’y croirai
Comme d’autres croient
Au petit Jésus
Et à la Bible

Je sais pas encore
Comment est-ce
Que j’vais t’aimer
Si j’te vois pas

Mais j’vais t’aimer
C’est une promesse
Est-ce que t’entends
C’que j’te dis là ?!!

Je vais t’aimer !
Je vais t’aimer…

gl55.gif

 

 

 

Garou

Classé dans : paroles de chansons — nacydymeg @ 16:11

gl55.gif

 

 

 Garou dans paroles de chansons 2118-garou

 L’adieu


 

Adieu
Aux arbres mouillés de septembre
À leur soleil de souvenir
À ces mots doux, à ces mots tendres
Que je t’ai entendu me dire
À la faveur d’un chemin creux
Ou d’une bougie allumée
Adieu à ce qui fut nous deux
À la passion du verbe aimer
L’adieu
Est une infinie diligence
Où les chevaux ont dû souffrir
Où les reflets de ton absence
Ont marqué l’ombre du plaisir
L’adieu est une lettre de toi
Que je garderai sur mon cœur
Une illusion de toi et moi
Une impression de vivre ailleurs
L’adieu
N’est que vérité devant Dieu
Tout le reste est lettre à écrire
À ceux qui se sont dit adieu
Quand il fallait se retenir
Tu ne peux plus baisser les yeux
Devant le rouge des cheminées
Nous avons connu d’autres feux
Qui nous ont si bien consumés
L’adieu
C’est nos deux corps qui se séparent
Sur la rivière du temps qui passe
Je ne sais pas pour qui tu pars
Et tu ne sais pas qui m’embrasse
Nous n’aurons plus de jalousies
Ni de paroles qui font souffrir
Aussi fort qu’on s’était choisi
Est fort le moment de partir
Oh l’adieu !
L’adieu
C’est le sanglot long des horloges
Et les trompettes de Waterloo
Dire à tous ceux qui s’interrogent
Que l’amour est tombé à l’eau
D’un bateau ivre de tristesse
Qui nous a rongé toi et moi
Les passagers sont en détresse
Et j’en connais deux qui se noient
Adieu
Aux arbres mouillés de septembre
À leur soleil de souvenir
À ces mots doux, à ces mots tendres
Que je t’ai entendu me dire
À la faveur d’un chemin creux
Ou d’une bougie allumée
Adieu à ce qui fut nous deux
À la passion du verbe aimer
L’adieu
C’est le loup blanc dans sa montagne
Et les chasseurs dans la vallée
Le soleil qui nous accompagne
Est une lune bête à pleurer
L’adieu ressemble à ces marées
Qui viendront tout ensevelir
Les marins avec les mariées
Le passé avec l’avenir
Oh l’adieu !
Oh l’adieu !

gl55.gif

 

Charles Aznavour

Classé dans : paroles de chansons — nacydymeg @ 15:45

gl28.gif 

Charles Aznavour dans paroles de chansons charles-aznavour-g 

 

 

 C’est fini

Je ne peux détacher
Mes yeux de ton visage
Et ne peux m’empêcher
De penser à demain
Qui s’annonce déjà
Comme un mauvais orage
Qui lavera nos rires
A l’eau de mon chagrin

J’ai le cœur déchiré
Et j’ai mal de comprendre
Que les mots que tu dis
Veulent tous dire adieu
Je regarde sans voir
J’écoute sans entendre
Le chagrin me surprend
Debout silencieux

 

 

Je rêve de passé
Quand le présent t’emporte
Qu’il ne me reste plus
Qu’à te serrer la main
Je voudrais la garder
Mais nos amours sont mortes
A deux pas de mon cœur
Tu es déjà si loin

 

 

C’est fini fini fini fini fini fini fini

 

Se peut-il qu’un bonheur
Qui tenait tant de place
Et donnait tant de joie
Disparaisse à jamais
Effaçant de ta vie
Même jusqu’à la trace
Du moindre souvenir
Que l’amour nous a fait

 

Je ne sais comment faire
Et je ne sais que dire
Je veux paraître fort
Une dernière fois
Les larmes au coin des yeux
Je me force à sourire
D’un sourire forcé
Qui ne te trompe pas

 

Trop lâche pour mourir
Bien qu’effrayé de vivre
Je compte sur l’oubli
Pour trouver le repos
Il faudra m’habituer
Dans les années à suivre
A des jours sans ta voix
A des nuits sans ta peau

 

 

C’est fini fini fini fini fini fini fini…

 

 

 

gl55.gif

 

 

 

12345
 

medecin.cantalien |
Samclaude ou bien? |
Mes chats Devon Rex et Cha... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Muse
| Virginie et Guillaume
| récits