être soi-même

Bienvenue sur mon blog

26 septembre, 2007

LA RUMEUR BRISE LA VIE COMME UNE TORNADE

Classé dans : Poèmes,recueil — nacydymeg @ 10:53

zsz1oais.gif

La rumeur, c’est bien plus fort qu’un mensonge!
Ça grossit comme une éponge.
Plus c’est faux, et plus c’est vrai!
Plus c’est gros, et plus ça plaît!

La rumeur est insidieuse, sournoise,
excitante et destructrice.
Elle nous cerne,et même elle nous guette à chaque instant.
La rumeur peut aussi tuer, sans raison,
sans coupable… et sans prison ;
sans procès, sans fusil ni munitions.

La rumeur court plus vite que jamais,
colportant des mensonges plus vrais
que la réalité ; en s’appuyant sur la phrase
la plus terrible qui soit et à laquelle nulle personne
ne peut répondre et qui ressemble déjà à une sentence
car, dit-on, ¨ il n’y a pas de fumée sans feu ¨.

La rumeur se propage et s’étend à vois basse,
le matin, le midi, la nuit, au magasinage,
partout. La rumeur a des antennes.
Elle se nourrit de cancans ;
elle est bavarde et hautaine.
Mais, surtout, la rumeur grandit avec le temps.

La rumeur est un arbre sans racines
avec une sève de venin, des feuilles d’épines
et des pommes à gros pépins.

La rumeur, ça occupe beaucoup de temps ;
ça amène la contre verse, et ça pimente les passions,
et surtout… la rumeur est le sel des conversations.

 

La rumeur est un microbe qui se transmet
par la vois et qui se déguise en défense
de la fausse vertu.

 

La rumeur rôde autour de la table à manger
et à celle des réunions.
Elle nous amuse ou bien nous agace ;
c’est selon qu’il s’agit de n’importe qui…
ou d’un ami(e).

 

La parole est d’argent, mais la rumeur est de plomb.
Elle s’écoule et elle s’étend ;
elle s’étale et se répand.

 

La rumeur, c’est du miel et du fiel.
Jamais personne ne saura qui la lance
et qui la croit…

 

La rumeur est une calomnie.
Plus on la nie,
plus elle enfle et plus elle se réjouit.
La démentir, cette rumeur,
c’est l’étendre encore plus
car elle est une arme redoutable.
Son impalpable adversaire,
c’est du vent et c’est du sable!
Et ça devient souvent l’image d’une tornade dévastatrice!
 

Et un jour, la rumeur a disparu tout d’un coup,
dans les rues, comme elle était apparue à tous ceux
et celles qui l’avaient crue.

La rumeur qui est disparue,qui s’est éteinte,
n’apporte jamais la paix dans un cœur
et la rancœur ne s’en ira pas non plus.
La rumeur blesse et tue pour toujours les personnes.
Elle laisse des souvenirs atroces au cœur
et à la vie de chaque femme,
de chaque homme et de chaque enfant
qui furent les cibles d’une rumeur dévastatrice.

Dans chaque femme, dans chaque homme
et dans chaque enfant, je crois fermement
qu’il y a un cœur rempli d’espérance
dans le présent de la vie
et dans un avenir tout neuf.

Je souhaite ardemment que l’amour e
t le bonheur brillent à pleins feux
dans les yeux et le cœur de chacune
et chacun de nous.

De Maryse Dufour

coeur4.gif

5 réponses à “LA RUMEUR BRISE LA VIE COMME UNE TORNADE”

  1. yannickguillo dit :

    Pour en avoir été victime je ne peux qu’apprécier cette jolie formulation

  2. Nacydymeg dit :

    Oui, je pense que nous sommes pas mal en avoir été victime à un moment ou un autre ou d’autres encore le sont sans cesse malheureusement…..

  3. sam dit :

    ce poeme a decris merveilleusement le sens et les repercussions d’une rumeur, et ne sera appricie à son juste titre que par les personnes ayant gouter à son fruit.

  4. nacydymeg dit :

    OUi mais surtout on en devient plus forte…ces personnes sont toujours punies à leurs tours j’en suis persuadée

  5. bacconnais @ dit :

    pouvez-vous s’il vous plaît faire paraître ce texte sur facebook . actuellement quelques soient nos idées politiques, ce texte est parfaitement d’actualité !

Laisser un commentaire

 

medecin.cantalien |
Samclaude ou bien? |
Mes chats Devon Rex et Cha... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Muse
| Virginie et Guillaume
| récits