être soi-même

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2007

26 septembre, 2007

Écrits d’amour

Classé dans : Non classé — nacydymeg @ 8:20

 coeur1.gif

Les amoureux

Ils se sentent seuls au monde

Perdus dans leur histoire

La vie n’est jamais noire

Pour eux la terre est ronde

Ils ne se prennent pas la tête pour rien

Vivre au jour le jour est leur seul destin

Ils pensent que le passé et l’avenir

Sont illusions n’existe pas

Seul le présent est important

C’est pour ça qu’ils cherchent à le retenir

Souvent en les écoutant on peut les entendre dire :

« Tu es sûr qu’on ne se connaissait pas avant ? »

« J’ai l’impression de t’avoir déjà vu rire »

Evidemment avant d’être concerné

On ne pouvait rien imaginé

Alors on est pressé, on attend

Tout doucement

Mais le plus dur dans cette histoire

C’est que l’on se rend compte trop tard

Qu’on était amoureux

Pourtant c’est juste grâce au hasard

Que l’on obtient la plus belle opération :

1 + 1 = 1

Mais qui sera toujours une interrogation

Jamais tout seul, toujours quelqu’un à tes côtés

Qui est là pour parler et t’écouter

Qu’il est beau l’univers des amoureux

Dommage qu’il faille être deux

de Tiphaine Passard, France

feesanges006.gif

20 septembre, 2007

Pleure

Classé dans : Non classé — nacydymeg @ 9:57

 540202814small1.jpg

 pleure,

Je pense avoir donné assez,

 maintenant à toi de pleurer un peu,

 cesse  de faire semblant que tu vas bien…

pleure et sors un peu de ma vie,

 de mon corps,

 de mon âme

 pour qu’au moins

 je puisse être soulagée un peu

Pleure, comme moi, parce-que tu as mal,

sors un peu de mon sang …

Je sais ce que je représente pour toi,

 je le vois au fond de tes yeux,

alors pleure pour te soulager…

cesse de me chercher tu verras que je n’ai rien à cacher…

(N.D)

lignefleursgif1.jpg 

nacydymeg.gif

19 septembre, 2007

I Drove All Night; Céline dion

Classé dans : Non classé — nacydymeg @ 9:37

I had to escape     
The city was sticky and cruel
Maybe I should have called you first
But I was dying to get to you
I was dreaming while I drove
The long straight road ahead, uh, huh

 

Could taste your sweet kisses
Your arms open wide
This fever for you is just burning me up inside

 

I drove all night to get to you
Is that alright
I drove all night
Crept in your room
Woke you from your sleep
To make love to you
Is that alright
I drove all night

 

What in this world
Keep us from tearing apart
No matter where I go I hear
The beating of your heart
I think about you
When the night is cold and dark
No one can move me
The way that you do
Nothing erases the feeling between me and you

 

I drove all night to get to you
Is that alright
I drove all night
Crept in your room
Woke you from your sleep
To make love to you
Is that alright
I drove all night

 

Could taste your sweet kisses
Your arms open wide
This fever for you is just burning me up inside

 

I drove all night to get to you
Is that alright
I drove all night
Crept in your room
Woke you from your sleep
To make love to you I drove all night…
to hold you tight

 

 

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube   

 

 

 

 

  

  

J’ai Conduit Toute La Nuit

 

Il fallait que je m’en aille
La ville était pourrie et cruelle
J’aurais peut-être d’abord dû t’appeler
Mais je mourrais d’envie d’être avec toi
Je rêvais pendant que je conduisais
Sur la longue route, droite devant, uh, huh

 

Je pouvais goûter tes doux baisers
Sentir tes bras grands ouverts
Cette fièvre de toi me brûle de l’intérieur

 

J’ai conduit toute la nuit pour te rejoindre
Est-ce que c’est bien
J’ai conduit toute la nuit
Rampé dans ta chambre
T’ai tiré du sommeil
Pour te faire l’amour
Est-ce que c’est bien
J’ai conduit toute la nuit

 

Quoi, dans ce monde
Nous garde de la séparation
Peu importe où je vais j’entends
Le battement de ton coeur
Je pense à toi
Dans la noirceur et le froid de la nuit
Personne ne me bouleverse
Comme tu le fais toi
Rien n’efface les émotions entre toi et moi

 

J’ai conduit toute la nuit pour te rejoindre
Est-ce que c’est bien
J’ai conduit toute la nuit
Rampé dans ta chambre
T’ai tiré du sommeil
Pour te faire l’amour
Est-ce que c’est bien
J’ai conduit toute la nuit

 

Je pouvais goûter tes doux baisers
Sentir tes bras grands ouverts
Cette fièvre de toi me brûle de l’intérieur

 

J’ai conduit toute la nuit pour te rejoindre
Est-ce que c’est bien
J’ai conduit toute la nuit
Rampé dans ta chambre
T’es tiré du sommeil
Pour te faire l’amour, j’ai conduit toute la nuit…
pour pouvoir te serrer très fort

 

 

couplebaiser.jpg

 

18 septembre, 2007

It’s A Heartache :Bonnie Tyler-C’Est Une Peine D’Amour

Classé dans : Non classé — nacydymeg @ 21:00

 

 

C’est une peine d’amour… qui n’est jamais passé par là….. 

 

 

It’s A Heartache (Version Originale)    triste.jpg

 

It’s a heartache
Nothing but a heartache
Hits you when it’s too late
Hits you when you’re down

It’s a fool’s game
Nothing but a fool’s game
Standing in the cold rain
Feeling like a clown

It’s a heartache
Nothing but a heartache
Love him till your arms break
Then he let’s you down

It ain’t right with love to share
When you find he doesn’t care, for you
It ain’t wise to need someone
As much as I depended on, you

It’s a heartache
Nothing but a heartache
Hits you when it’s too late
Hits you when you’re down

Its a fool’s game
Nothing but a fool’s game
Standing in the cold rain
Feeling like a clown

It ain’t right with love to share
When you find he doesn’t care, for you
It ain’t wise to need someone
As much as I depended on, you

Oh, it’s a heartache
Nothing but a heartache
Love him till your arms break
Then he lets you down

It’s a fool’s game
Standing in the cold rain
Feeling like a clown

It’s a heartache
Love him till your arms break
Then he lets you down

It’s a fool’s game
Standing in the cold rain

 

 

 

C’Est Une Peine D’Amour

 

C’est une peine d’amour
Rien d’autre qu’une peine d’amour
Elle te frappe quand c’est trop tard
Te frappe quand tu es au tapis

C’est un jeu de fous
Rien d’autre qu’un jeu de fous
Se tenant sous la pluie glacée
Se sentant comme un clown

C’est une peine d’amour
Rien d’autre qu’une peine d’amour
Tu l’aimes jusqu’à ce que tes bras se brisent
Puis il te laisse tomber

Ce n’est pas juste avec de l’amour à partager
Que tu t’aperçoives qu’il s’en fout, de toi
Ce n’est pas sage d’avoir besoin de quelqu’un
Autant que je dépendais de, toi

C’est une peine d’amour
Rien d’autre qu’une peine d’amour
Elle te frappe quand c’est trop tard
Te frappe quand tu es au tapis

C’est un jeu de fous
Rien d’autre qu’un jeu de fous
Se tenant sous la pluie glacée
Se sentant comme un clown

Ce n’est pas juste avec de l’amour à partager
Que tu t’aperçoives qu’il s’en fout, de toi
Ce n’est pas sage d’avoir besoin de quelqu’un
Autant que je dépendais de, toi

Oh, c’est une peine d’amour
Rien d’autre qu’une peine d’amour
Tu l’aimes jusqu’à ce que tes bras se brisent
Puis il te laisse tomber

C’est un jeu de fous
Se tenant sous la pluie glacée
Se sentant comme un clown

C’est une peine d’amour
Tu l’aimes jusqu’à ce que tes bras se brisent
Puis il te laisse tomber

C’est un jeu de fous
Se tenant sous la pluie glacée                                                                                              Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 traduction des chansons reprisent http://www.universound.ca/fr/

123456
 

medecin.cantalien |
Samclaude ou bien? |
Mes chats Devon Rex et Cha... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Muse
| Virginie et Guillaume
| récits