être soi-même

Bienvenue sur mon blog

6 juillet, 2008

LES PERVERS NARCISSIQUES

Classé dans : les manipulateurs narcissiques — nacydymeg @ 18:05

des êtres impitoyables et destructeurs.

L’important, c’est de le savoir.

Faire d’autrui sa victime pour rehausser l’image déficiente qu’il a de lui-même : tel est, au masculin, comme au féminin, le projet de ce sujet dont les apparences sont trompeuses.

Il est difficile pour le harcelé de prendre conscience qu’il est manipulé, dans la mesure où le  » bourreau  » s’arrange pour ne jamais être pris en flagrant délit et fait passer l’autre pour coupable.

Harceler, c’est savoir renverser les situations, accuser l’autre de tous les torts et de tous les maux, c’est s’arranger pour jouer toujours le beau rôle.

Portrait du bourreau :

(le pervers narcissique) 

Son regard est vide et fixe.

Il est maître en l’art de la séduction et du mystère, organise, par un travail de sape psychologique, la démolition mentale de l’autre.

Ses moyens:

La dévalorisation, l’humiliation, le dénigrement, la brimade, le discours contradictoire et paradoxal,  la polémique systématique.

Le recours à l’allusion, au non-dit et au sous-entendu est fréquent.

Il peut parfois même être charmant au premier abord. Puis son ton se fait monocorde, son discours condescendant, son air supérieur.

Ses armes favorites :

Isoler, disqualifier, refuser la communication, brimer.

Il n’éprouve pas de culpabilité (devant la loi il peut faire semblant).

Son talent :

Taper là où ça fait mal et se faire passer lui-même pour victime de la prétendue incompétence ou malveillance de sa proie.

Lorsque la cible décide de se soustraire à ses assauts, il peut faire preuve de gentillesse (re-période de séduction – pour la ramener dans ses filets), sinon il se cherche une autre proie.

Le pervers narcissique pratique la controverse. Il est capable de soutenir un point de vue un jour et de défendre les idées inverses le lendemain, juste pour faire rebondir la discussion ou, délibérément, pour choquer.

Quoi que l’on dise, les pervers trouvent toujours un moyen d’avoir raison, d’autant que la victime est déjà déstabilisée et n’éprouve, au contraire de son agresseur, aucun plaisir à la polémique.

Le trouble induit chez la victime est la conséquence de la confusion permanente entre la vérité et le mensonge.

La victime devient triste, déprimée, elle commence alors à éprouver des troubles de santé. Certaines sont gravement malades, et mettent des années à « expurger » les conséquences du harcèlement moral.

Dans le cas des pervers sexuels, il y a un déni du sexe de la femme.

Les pervers narcissiques, eux, dénient la femme tout entière en tant qu’individu.

Ils prennent plaisir à toutes les plaisanteries qui tournent la femme en dérision.

Portrait de la « victime« 

Douée de richesses intérieures, consciencieuse, avenante, donne le meilleur d’elle-même.

Des qualités que le pervers convoite.

Vive et extravertie, qui exprime ses réussites et ses bonheurs. Généreuse, elle ne peut se résoudre à la perversité et il n’est pas rare qu’elle cherche des excuses à son bourreau.

Ce qui accroît sa vulnérabilité, c’est son sens des responsabilités et sa propension à se culpabiliser… elle admet trop facilement la critique et se tue à donner satisfaction.

Il y a une introjection de la culpabilité chez la victime :

«Tout est de ma faute !»

Et, pour le pervers narcissique, une projection hors de soi-même en rejetant la culpabilité sur l’autre:

«C’est de sa faute !»

Il faut savoir que toute discussion frontale serait peine perdue, dans la mesure où le pervers narcissique fait feu de tout argument… Aussi, toute critique émise doit elle être très précise et se borner à l’indispensable.

Pour se protéger…

¤ Eviter de mettre en avant ses réussites…

¤ Prodiguer des compliments opportuns quand  c’est nécessaire.

(ce qui est une forme de manipulation mais  » permise  » car pour se protéger, voire se défendre)…

Maîtriser ses émotions et rester vigilant, car le harceleur sait parfaitement les exploiter et simuler la générosité envers sa cible

Eviter de réagir aux provocations

Continuer de se protéger dans l’avenir

Préparer des preuves. (Témoignages, enregistrement vocal)

http://images.google.be/imgres?imgurl=http://blog.kokoom.com/uploads/s/simplette/47629.jpg&imgrefurl=http://broceliandaise.canalblog.com/archives/perversion_narcissique/index.html&h=600&w=503&sz=70&hl=fr&start=6&um=1&tbnid=rRzis3gYXURr8M:&tbnh=135&tbnw=113&prev=/images%3Fq%3Dpervers%2Bnarcissique%26um%3D1%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4HPEA_frBE234BE234

9 réponses à “LES PERVERS NARCISSIQUES”

  1. RENAULT VERONIQUE dit :

    Mais que faire ???!!!
    Est-on obligé de subir ? Ne peut-on rien faire contre ces malades ? Dans la période actuelle, tout le monde ne peut pas fuire et changer de boulot, et comment se défendre, puisque tout est caché, simulé, que ceux qui vous soutiennent ont peur de témoigner, et que ceux qui ont un petit compte à régler avec vous ne se gène pas pour le solder…Que faire contre une enquête menée à charge ? cela rajoute encore à la déprime, au stress, à l’angoisse : C’est à désespérer du genre humain parfois …Je suis en plein dedans, et j’ai la sensation de me noyer…

  2. aurore dit :

    Bravo pour votre page internet, c’est tellement ça, bravo pour tout et si vous avez des solutions pour en sortir, surtout n’ hésitez pas à les indiquer car vous aiderez énormément de personnes. Bonne continuation surtout.

  3. Fred dit :

    Je suis employeur, et c’est un salarié qui m’a fait vivre çà, je viens de le licencier (7 ans d’ancienneté) çà fait 3 à 4 ans que sa manipulation existe je pense, et elle est montée en puissance les derniers mois, ce qui à mener au licenciement. Je découvre ces articles maintenant, et je suis effaré par les similitudes de ce qu’il me faisait subir. Je suis contant d’avoir eu la force de cette décision, car l’avenir de ma société aurait pu s’en resentire, j’ai perdu 4kg les derniers mois, j’en connais désormais l’explication.

    Si je peux ajouter un commentaire sur ces personnes, il semblerait qu’ils n’ont aucun vrais amis.

    Courage à ceux qui connaissent ce genre d’expérience

    Fred

  4. louis vuitton artsy 01:01 dit :

    I have been exploring for a little for any high-quality articles or weblog posts on this kind of space . Exploring in Yahoo I finally stumbled upon this website. Studying this information So iˇm satisfied to exhibit that I’ve an incredibly good uncanny feeling I discovered just what I needed. I such a lot definitely will make sure to do not overlook this web site and give it a glance regularly.
    louis vuitton artsy 01:01 http://www.swasdeetailor.com/temp1ets/show.php?id=louis-vuitton-artsy-01%3a01.html

  5. Francky Serge Baba dit :

    J’ai lu cette page avec intérêt. Les conseils donnés sont très bons mais pas toujours faciles à mettre en oeuvre. Se maîtriser face à un pervers narcissique n’est pas toujours simple. En tout cas, bravo pour cette étude.

  6. Brice dit :

    Bonsoir,

    J’ai 19 ans, et mon père est un pervers narcissique, un gros manipulateur qui considère les autres comme des objets.
    Le dialogue est impossible avec lui, il hurle pour imposer ses choix, avec lui c’est un rapport dominateur/dominé : « Je parle, tu las fermes ! ».
    Je vis avec mes parents en appartement, je ne peux donc pas éviter mon père.
    C’est une relation qui m’inspire un fort sentiment de malaise et de non-liberté, j’ai déjà échoué l’un de mes projets à cause de lui, car il m’étouffait trop et voulait que je sois l’objet de sa gloire.

    Comment puis-je m’en sortir ? Je ne vais jamais à lui, je ne communique jamais avec lui de mon plein gré.
    C’est toujours lui qui vient à moi.

    Comment faire ? Je suis vraiment perdue…

    Ce qui m’agace également beaucoup, c’est que j’ai un frère ainé condescendant qui ne voit rien et qui le suit comme un mouton.

    Comment s’en sortir quand la relation toxique est familiale ?

    Merci de votre aide !

  7. truc dit :

    ne pas oublier que les pervers narcissiques ne sont plus rien quand on leur fait avouer leurs mensonges en public.Quand leurs proches prennent conscience qu’ils mentent et qu’ils sont capables des pires mensonges,ils sont trés mal

  8. Revenante dit :

    J’en ai connu un une semaine l’année dernière. Son comportement anormal m’a intriguée et j’ai pris la fuite. Mais il m’a transmis son mal être et mis le doute, ce qui m’a permis d’avoir une prise de conscience pour faire une bonne remise en question et régler quelques problèmes que j’avais laissé traîner.
    Le plus important c’est nous et personne ne doit passer avant. Il ne faut pas s’oublier. Nous n’avons rien à prouver à personne. Nous sommes de belles personnes. Il faut reprendre confiance en soi et le montrer.
    J’ai réussi à renverser la vapeur. Je me suis servie de lui et l’ai jeté. Mais avant je lui ai dit que je lui ai pardonné et je l’ai remercié car grâce à lui maintenant je sais qui je suis et je m’aime. Je ne vous raconte pas sa réaction lol

  9. Oxygene dit :

    Le pervers narcissique, se complet dans le travail de sape, il y passe sa vie, ne vit que pour ça ! Pour ce faire, il utilise toutes les palettes que la vie lui offre : mensonges, trahison, critiques, méchanceté et aussi sait bien jouer sur les palettes inverses : gentillesse, générosité, etc… Il jongle avec tout cela comme avec des balles, et c’est ce qui rend complètement fou son entourage et la personne sur qui il jette son dévolu ! Quand une victime se rebiffe, il déploie tout un trésors d’armes de tous genres pour la faire céder et quand elle est à terre, il se frotte les mains en se demandant quelle arme il va choisir pour l’abattre ! Difficile de s’y retrouver, de s’en sortir quand on a tout essayer et c’est là qu’il faut un sursaut d’instinct de vie pour fuir, le sortir de sa vie et se reconstruire !

Laisser un commentaire

 

medecin.cantalien |
Samclaude ou bien? |
Mes chats Devon Rex et Cha... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Muse
| Virginie et Guillaume
| récits